PARTAGER

Préparant la sortie du troisième projet de sa carrière qui s’intitulera Veust Do It, Veust semble être définitivement prêt à envahir la France une fois pour toute. Mais qui est Veust Lyricist, cet artiste qui a partagé le micro avec les plus grands du rap français (Nekfeu, Akhenaton ou encore les Chiens de Pailles par exemple). Mais surtout, pourquoi Veust Do It sera certainement l’un des albums les plus intéressants à suivre cette année ?

➡ De Vallauris à la France entière: un début presque parfait

Si l’artiste retrouve petit à petit une seconde vie, Veust se dirige tranquillement sur la barre fatidique des vingt ans de carrière. En effet, l’année prochaine le rappeur du 06 soufflera les vingt ans du premier maxi de son ancien groupe, Mic Forcing, anciennement formé de Masar et de lui même. Mais cela sera deux ans plus tard, en 2001, que les premières portes se sont ouvertes pour le Mic Forcing, suite à l’invitation sur le premier album des Chiens de pailles, Mille et un fantômes, sur les morceaux Consortium et la version originale de L’encre de ma plume. Cette invitation a été doublement bénéfique car ils ont croisé le micro avec des homologues locaux, en plus de se faire entendre dans la France entière au vu du succès du projet, permettant ainsi de se faire un nom à l’échelle locale et nationale.

Leurs performances arriveront jusqu’aux oreilles d’Akhenaton, qui s’empresse d’inviter Veust sur son second album en solo, Sol Invictus via le morceau Le Fiston puis naturellement l’entité Mic Forcing le sur Black Album sur le morceau, qui est et restera certainement le plus populaire du groupe, Bionic Mc’s. Discret mais présent quand il le faut, c’est clairement le motto du rappeur. Toutefois l’électron libre de Vallauris ne réussit pas réellement à transformer l’essai, en 2004, avec la sortie de son premier album, Coup de Théâtre, qui est passé inaperçu sur un plan national, mais le soutien de la Cosca reste intact. C’est grâce à ce même soutien du label que le public a pu retrouver Veust dans le classique remix de l’Encre de nos plumes de ses camarades cannois, en compagnie de l’improbable Oxmo Puccino et de linimitable Akhenathon. Bien qu’il ait bénéficié d’un peu d’exposition, notamment à travers ses apparitions répétés chez ses proches dans le game, Veust restera le même. Par la suite le rappeur de Vallauris décidera de créer un projet à long terme : DenBasFondation, collectif réunissant de nombreux artistes du sud-est, dont Jason Voriz & Infinit’.

➡ DenBasFondation, une aventure ayant permis à Veust de se relever

De cette création se nourrit d’une bouffée d’air frais, un nouvel élan de créativité. Accompagné de sa renommée de lyriciste à la plume acerbe et à la voix unique, il part reconquérir le rap avec une équipe fraîchement armée. A l’instar de ses camarades, cela sera par la gratuité qu’il fera reparler de lui, mais il faut préciser qu’entre 2006 et 2013, Veust est apparu sur toutes les compilations DBF, tout en étant présent sur l’ensemble des projets de chaque membre du collectif, à savoir Gak, Mr. Agaz, Jason Voriz, Infinit’, Millionaire, etc… Ainsi, en 2013 Veust sortira Parrhésia, en téléchargement gratuit via le site de DBF. Sur ce projet, l’artiste n’a ni perdu de sa superbe ni de sa réputation. En effet, pour l’accompagner on peut entendre, en plus d’Infinit’, l’inévitable Seth Gueko et le tant regretté Salif. Cela sera d’ailleurs l’une des premières connexions entre le crew DBF et le crew Néochrome, dont d’autres auraient dû voir le jour par la suite.

Avec DBF Veust vivra, certes, une lente, mais véritable renaissance. Relancer par les succès de Jason Voriz & Infinit’, il continuera de se positionner comme MC à abattre sur les projets de ses nouveaux comparses et des coéquipiers qui gravitent autour. Parmi les quelques faits d’armes, on peut l’écouter sur l’album de Perso Gratte Ciel via le morceau Kestufela ou encore sur Je suis en vie d’Akhenaton via Highlanders mais surtout accompagné d’Infinit’ dans les morceaux destructeurs Que des trous ou encore Secte Abdoulaye issu de NSMLM, sorti l’année dernière.

➡ Un vétéran inspiré, inspirant et invétéré

Finalement Veust est un artiste ayant roulé sa bosse avec les plus grands, et qui en a inspiré d’autres comme Nekfeu ou encore Deen Burbigo, et qui avec le temps revient plus en forme que jamais. Une écriture aiguisée, des placements impeccables, un flow et une voix reconnaissable parmi tant d’autres, une maturité et un style inimitable mélangés avec sa hargne et un zeste de regret d’une carrière clairement au dessous de son talent, voilà ce qui nous attend avec Veust Do It.

Depuis cet été Veust a décidé de faire patienter le public en sortant un concept hebdomadaire nommé La saison de Veust ou chaque semaine il sortira un nouveau son tel que Trampoline, Le Prochain ou encore 22 Frags pour que l’on comprenne que dans ce milieu, il est Broly. Cela permet ainsi de tenir en haleine avant de balancer la sauce une bonne fois pour toute. En espérant que Veust Do It recueillera tout le succès que l’artiste mérite depuis 19 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.