#VentesDeLaSemaine 16 : Hamza passe à la vitesse supérieure

Partager

L’artiste belge était attendu au tournant avec son nouvel album 1994 sorti le 27 octobre dernier, en effet ses précédents projets Zombie Life et New Casanova plafonnaient à quelques centaines de ventes digitales tout au plus en 2016 et son succès bien tangible s’arrêtait encore à un petit groupe d’amateurs éclairés. Avec ce nouveau projet, Hamza frappe un grand coup musicalement, puisqu’il se réinvente totalement et révolutionne au passage les canons du genre. Tout nouvellement signé chez Rec. 188 (Warner) au moment de la sortie du projet, le rappeur a relevé ses attentes commerciales d’un échelon et réussit à s’imposer avec 7.192 exemplaires en première semaine d’exploitation, dont 6.129 en streaming (soir 85% du total). C’est un score qui traduit une certaine ouverture à un public élargi, mais qui démontre la nécessité pour le rappeur se stabiliser cette nouvelle audience. Il semblerait que le pari soit réussi, et Hamza obtient finalement le premier disque d’or de sa carrière un peu moins de 6 mois après la sortie du projet. Cette durée d’exploitation est synonyme de constance dans les écoutes, mais aussi d’un volume relativement réduit, et cette première victoire n’est que la première étape pour celui qui pourrait finir par s’imposer définitivement sur la scène française.

 

➡ Les certifications d’albums et premières semaines

Avec un peu plus de 15 ans de carrière à son actif, Médine a su se constituer un public fidèle lui assurant un atterrissage confortable à chaque sortie et le permettant d’explorer de nouveaux chemins spirituels et artistiques au travers de ses projets. Evolution intéressante, la première semaine de Storyteller culmine à 6.654 ventes face aux 5.567 ventes de Prose Elite. Dans le même temps, la proportion du streaming dans ces chiffres est passée de 25% à 48%, ce qui traduit un changement radical dans la manière de consommer du public de l’artiste.

Hamza décroche son premier disque d’or avec 1994 ! Il faut dire que qualitativement, beaucoup estiment qu’il s’agit du meilleur projet de sa carrière et d’un des meilleurs projets de l’année passée… Cette certification marque une étape pour Hamza, cette du passage à l’étape supérieure, et bien que le chemin du succès soit loin d’être terminé, on peut d’ores et déjà considérer que le rappeur belge est plus proche que jamais d’en atteindre les limites. C’est également une consécration pour Warner et le label Rec. 118, qui réalisent une opération réussie de plus avec la signature d’Hamza.

Maître Gims trône toujours au sommet du top hebdomadaire, et ses 32.598 ventes lui permettent d’obtenir un double disque de platine en à peine un mois d’exploitation. Cet exploit commercial se double du fait que l’exploitation du projet reposant sur le streaming ne fait que commencer, en effet depuis la première semaine le total du streaming dans les ventes fusionnées est passé de 39% à 42%, une variation légère qui indiquent un début de glissement, mais surtout qui montrent des ventes physiques et digitales toujours prédominantes après un mois d’exploitation intensive et des scores hors-normes. Le mois de mai de Ceinture Noire, durant lequel se réalisera le fort du glissement qui vient de s’enclencher, risque d’être particulièrement intéressant…

De son côté, Sofiane décroche un nouveau disque de platine pour Affranchis après moins de quatre mois d’exploitation. Le rappeur, qui enchaine les projets à succès depuis début 2017, semble être omniprésent et sa stratégie destinée à accroitre sa visibilité ainsi que le succès du single Lundi ont permis de renforcer son ancrage médiatique. A quelques semaines de la reprise de sa série de cyphers Rentre dans le cercle, le rappeur s’impose plus que jamais comme l’une des têtes d’affiches du rap français. Ce troisième disque de platine obtenu en moins de deux ans ne dira pas le contraire, d’autant plus que l’artiste du Blanc-Mesnil s’est vu consacrer un portait par Libération intitulé Sofiane, enfin patron.

 



➡ Récapitulatif des singles certifiés or, platine et diamant

Orelsan vient tout juste de passer la barre des 450.000 ventes avec son album La fête est finie, seuil symbolique qui marque la dernière ligne droite pour l’obtention du disque de diamant. Ce passage est suivi de peu par l’obtention d’un single de platine pour le titre éponyme, signe s’il en est du succès du projet puisqu’il ne s’était pas vu gratifier d’un clip.

De son côté, le comédien britannique Michaël Dapaah poursuit le carton de Man’s not hot, le hit de son personnage Big Shaq, en le faisant certifier single d’or en France. A la manière de Lorenzo à l’heure actuelle ou plus encore de Fatal Bazooka à l’époque de ses succès, Dapaah a su créer en caricaturant les traits de la nouvelle génération de rappeurs britanniques un véritable artiste à part entière à l’identité presque distincte de la sienne et au succès commercial renversant…

Moha la Squale, récemment signé chez Elektra (Warner), fait certifier son premier single d’or avec Bandolero, qui est également son seul clip sorti cette année, alors que le rappeur s’est manifestement recentré sur la construction de son premier album studio qui devrait sortir dans le courant de l’année… Servi par un travail sur l’image qui l’a rapidement fait sortir du lot, Moha a effectué depuis plusieurs mois un travail de direction artistique qui semble porter ses fruits. On pourra également le trouver entre autres au festival des Ardentes en juillet, aux côtés d’artistes internationaux comme Migos et Wiz Khalifa !

Enfin, c’est au tour de Vald de faire certifier une fois de plus un titre de son album Agatha sorti l’année dernière. Le succès combiné d’Agartha et de Xeu démontre combien un univers correctement développé et suffisamment englobant peut participer à l’exploitation de l’ensemble des projets d’un artiste. En termes d’exploitation, Vald qui approche des 150.000 exemplaires de Xeu écoulés se situe à l’intersection entre un rappeur underground au public très fidélisé et un rappeur grand public aux schémas commerciaux classiques.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.