PARTAGER

Bien qu’influencé à sa naissance par des genres plus musicaux que politiques comme la funk et le jazz, le rap a rapidement servi de mode de dénonciation du quotidien de certaines couches sociales aux Etats-Unis puis en France. Ces derniers années, le poids commercial et culturel des musiques urbaines a augmenté, de telle sorte qu’elles ont trouvé de nouveaux relais chez les médias traditionnels. Ainsi, de nombreux médias généralistes ont récemment accordé à des rappeurs des tribunes pour porter une dénonciation au plus grand nombre. Jay-Z s’était notamment exprimé dans le prestigieux New-York Times au sujet de l’arrestation de Meek Mill, dans laquelle il voyait un symptôme des discriminations envers les afro-américains. Au Royaume-Uni, c’est le groupe de drill 67 qui vient de rédiger une lettre ouverte contre l’oppression policière. En effet, les artistes britanniques ont vu plusieurs de leurs vidéos censurées par les forces de l’ordre, et doivent actuellement demander l’accord de la police avant de sortir le moindre morceau. Dimzy, membre du groupe, s’est exprimé dans la revue culturelle The Fader« Faire de la musique drill a positivement changé ma vie sur plusieurs aspects. Je peux maintenant payer mes factures et établir des prélèvements automatiques, ce qui renforce mon éligibilité au crédit. Je peux contribuer financièrement et aider ma famille. J’ai exploré différentes villes et rencontrés différents types de personnes, pratiqué des cultures différentes et goûté différents aliments. Ces choses font de moi quelqu’un de plus mature et plus patient. » Au-delà d’un certain virage dans l’attitude des médias généralistes à l’égard du rap, traditionnellement hostile, cet épisode montre qu’en dehors de la musique, un artiste peut s’engager à titre personnel. La tribune offerte par un média renommé donne un certain poids à la contestation, et une crédibilité à celui qui la porte, un phénomène positif à l’heure où la liberté d’expression semble reposer sur un équilibre toujours plus fragile

Pornhub, la nouvelle arme des rappeurs contre la censure ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.