PARTAGER

En février, l’agent de Kanye West Scooter Braun révélait dans The Bill Simmons’ Podcast que Kanye West avait conçu les scènes flottantes de son « Saint Pablo Tour » de manière à optimiser l’angle des selfies pris par le public pendant le concert. L’usage abusif des téléphones pendant les concerts est devenu la norme ces dernières années, à tel point qu’un nombre croissant d’artistes a décidé d’en interdire l’usage pendant leurs représentations. Kendrick Lamar a d’ailleurs récemment dû démentir la rumeur selon laquelle il aurait rejoint leurs rangs, précisant qu’il n’avait interdit que les photographes professionnels pour laisser l’exclusivité de son image à son label Top Dawg Entertainment. Ray Winker, directeur du design des concerts d’artistes internationaux comme U2 ou Jay-Z et Beyoncé, prône pour sa part l’attitude inverse : « A l’âge de Snapchat, d’Instagram et d’autres réseaux sociaux, l’audience d’un concert ne se résume plus aux gens qui y assistent. Le ‘moment Instagram’ est un aspect important de la façon dont on conçoit les choses. Des milliers de photographies du concert ‘On the Run II’ circuleront sur Internet avant même qu’il ne commence. C’est pour cette raison qu’un concert ne commence plus quand les rideaux se lèvent. Un concert commence quand une personne le prend en photo. Faire de ce moment une réussite – rendre le concert impressionnant avant même qu’il commence – est un challenge auquel on aurait pas pensé il y a une dizaine d’années. » D’ailleurs, Jay-Z et Beyoncé sont allés plus loin encore dans l’immersion en mêlant les narratifs de leur concert au Stade de France le 15 juillet dernier et de la finale de la Coupe du Monde 2018. Résultat, l’évènement a fait le tour des médias et des réseaux sociaux, notamment l’apparition sur scène du couple le plus célèbre de l’industrie musicale vêtu de maillots de l’Equipe de France cousus d’une deuxième étoile… C’est justement cette conception du live comme une expérience immersive qui a guidé la construction des MSG Spheres de Londres et Las Vegas par The Madison Square Garden Company, deux salles de 18.000 sièges prévoyant également 5.000 places en fosse et incluant une connexion internet pour chaque siège et une technologie de sonorisation directionnelle développée par l’allemand Holoplot (qui pourrait également permettre de lutter contre la multiplication des problèmes auditifs dus à un volume de diffusion trop élevé).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.