PARTAGER

Il y a un an se lançait le collectif Eleven Eighteen Entertainment, une structure créée par 4 brestois dont l’objectif principal était de développer la culture rap dans leur ville et de placer le Finistère sur la carte des musiques urbaines. Un an plus tard, leurs efforts ont porté leurs fruits. Après avoir organisé plusieurs soirées locales et réussi à y ramener certains gros noms du rap français (13 Block, Makala, King Doudou, etc), le collectif s’est lancé un autre défi, l’été dernier : la création d’une activité d’édition pour accompagner, professionnaliser et conseiller les nombreux jeunes compositeurs et talents peuplant la scène brestoise. Pour mettre en lumière ce travail et les premiers pas de cette « petite famille » naissante, une présentation en musique s’imposait d’elle-même. Est donc sortie le 4 décembre, la première beat tape du collectif, intitulée Rouge Nacarat, Vol.1. Une date qui n’a d’ailleurs pas été choisi au hasard puisqu’elle correspond au jour de la mort de Pimp C, illustre membre des UGK, pionniers du Dirty South et véritable inspiration pour l’ensemble des membres du 1118. Sur cette beattape, 26 productions s’inscrivant comme une carte de visite du collectif, allant de la cloud d’Iksma (compositeur notamment pour PNL, Dinos, Timal ou encore Gringe) à la trap plus énervée de Xkzoo, en passant par les sonorités plus dansantes de JunkFink et JusseOnTheBeat. A noter que l’ensemble des compositions du projet sont disponibles à l’écoute mais aussi à l’achat… C’est donc un échantillon varié et de qualité mettant en avant un an de travail et de créativité que l’on retrouve avec cette beat tape et nul doute qu’il ne s’agit là que d’une première pierre à l’édifice qu’est en train de construire le 1118 Entertainment.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.