PARTAGER

Le 25 mai dernier, Pusha T faisait son grand retour avec Daytona, un album de sept titres qui a  le départ du Cruel Summer de Kanye West. Dans Infrared, dernier titre du projet, l’ex-moitié de Clipse réitère les accusations selon lesquelles Drake s’offrirait les services du ghostwriter Quentin Miller et relance par la même occasion un clash vieux de plus de sept ans et sorti de la tête des auditeurs depuis une paire d’années. Moins de 24h plus tard, Drake répond avec son Duppy Freestyle, un titre efficace qu’il appuie d’un post Instagram à l’humour décapant. Cette fois, Pusha sort l’artillerie lourde et déballe sur The Story of Adidon un paquet d’informations sensibles, des antécédents classés X de sa dernière compagne à la situation délicate de leur enfant caché…

Pusha T vs. Drake, comment le clash a-t-il commencé ?

Malgré l’énorme soufflet qui lui a été infligé, le rappeur de Toronto  réalise quelques mois plus tard le plus important démarrage de l’année au Top R&B/Hip-Hop Billboard avec 749.338 ventes en première semaine… Comme Jay-Z après Ether, Drake semble ne pas avoir été affecté le moins du monde par le violent morceau de Pusha T, dont l’excellent Daytona a disparu des charts un mois seulement après sa sortie. La raison en est évidente, une simple règle tirée de l’incontournable manuel de stratégie de Sun Tzu L’art de la guerre suffit à en dresser les tenants et les aboutissants : « Ne cherchez pas à dompter vos ennemis au prix des combats et des victoires ; car, s’il y a des cas où ce qui est au-dessus du bon n’est pas bon lui-même, c’en est un ici où plus on s’élève au dessus du bon, plus on s’approche du pernicieux et du mauvais. Il faut plutôt subjuguer l’ennemi sans donner bataille : ce sera le cas où plus vous vous élèverez au-dessus du bon, plus vous approcherez de l’incomparable et de l’excellent. » Dit autrement, l’issue de ces confrontations entre artistes est déjà souvent tracée avant même leur commencement, la victoire de Drake ou de Jay-Z n’auraient servi somme toute qu’à satisfaire leurs egos. Le travail régulier fourni par les deux artistes leur a donné le luxe d’attendre patiemment que leurs adversaires soient à bout de forces, là où ces derniers avaient misé sur une unique bataille pour remporter la victoire. Qui est vraiment vainqueur de la confrontation ? Sur le plan de la musique, incontestablement celui dont le morceau s’est montré le plus percutant et donc l’impact a été le plus important. Sur un plan plus général, celui dont se souviendront les générations suivantes et qui parviendra à maintenir sa carrière à niveau après la confrontation. Autrement dit, il est essentiel pour un artiste de mettre en regard sa situation et celle de son adversaire avant de s’engager sur un terrain qui pourrait lui être préjudiciable…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.